Psychologue TCC Angoulême

pexels-andrea-piacquadio-3768131

Comment communiquer avec un proche atteint d’une maladie d’Alzheimer ?

Communiquer avec un proche atteint d’une maladie d’Alzheimer peut s’avérer complexe et difficile. Les personnes atteintes de cette maladie ont souvent du mal à exprimer leurs besoins et leurs émotions, et peuvent avoir des difficultés à comprendre les informations qui leur sont transmises. En tant qu’aidant, il est important de trouver les moyens de communiquer efficacement avec la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer pour maintenir une relation de qualité et lui apporter un soutien adapté. Dans cet article, je vais vous partager 6 clés pour faciliter la communication avec un proche atteint de la maladie d’Alzheimer.

Pour quelles raisons est-ce complexe de communiquer avec une personne atteinte d’une maladie d’Alzheimer ?

La maladie va toucher la mémoire, donc il sera plus complexe pour une personne ayant des difficultés de mémoire de se rappeler le début de votre conversation.

Elle ne pourra plus se concentrer sur plusieurs choses à la fois, sur une conversation trop longue, ou avec plusieurs personnes.

Et petit à petit, elle aura du mal à trouver les bons mots, à comprendre des consignes complexes, à se faire comprendre.

La personne peut petit à petit moins communiquer, car elle se démotive face à des situations où elle sera en difficulté, voire en échec.

Pour autant, elle garde très longtemps la mémoire des émotions, des moments agréables avec ses proches. Elle va être réceptive aux expressions du visage, à l’intonation, au sens de l’humour. Elle garde longtemps en mémoire ses souvenirs de jeunesse, et garde le goût pour la musique et pour le chant.

Pour faciliter la communication avec votre proche, je vais vous indiquer quelques clés pour échanger, discuter avec votre proche, en tenant compte de ses difficultés, mais aussi de ses capacités longtemps préservées.

Être dans un lieu calme, tranquille

Lors des temps de présence et de discussion avec votre proche, mieux vaut favoriser un environnement qui lui permettra d’être le plus présent et concentré possible sur ce que vous lui direz. Pour cela, nous l’avons vu, la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer pourra avoir du mal à se concentrer sur plusieurs tâches, plusieurs choses en même temps. La première clé facilitant la communication est donc de limiter le bruit environnant. Mieux vaut éviter le bruit, et donc éteindre la radio ou la télé. Il vaut mieux également éviter les discussions de groupe, où plusieurs personnes parleront en même temps.

S’assurer que la personne vous voit et vous entend bien

Une des clés pour communiquer est de pouvoir capter le message verbal et non verbal. La baisse de la vue et de l’audition, peut nuire à une bonne compréhension. Je vous conseille donc, si votre proche porte des lunettes qui corrigent sa vue, de l’inciter à les porter.

Posez-vous également la question de son audition. A-t-il besoin d’appareils auditifs. S’il en porte, incitez le également à les porter et essayez de vous assurer qu’ils fonctionnent bien.

Si votre proche a des prothèses dentaires, il pourra mieux se faire comprendre lorsqu’il les portera.

Eviter de le surprendre

Les personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, ont un champ visuel plus restreint, leur vision périphérique est altérée. Elles ne voient que ce qui est face à elles.

Pour que les moments passés avec votre proche se passent au mieux, mieux vaut éviter de le surprendre, ce qui pourrait provoquer de la peur ou de l’agacement.

Pour cela :

  • Placez-vous face à votre proche et à sa hauteur pour qu’il vous ait dans son champ de vision
  • Approchez-vous lentement
  • Assurez-vous qu’il vous regarde
  • Si ce n’est pas le cas, prenez le temps de capter son attention, regardez-le dans les yeux et maintenez le contact visuel
  • Eventuellement, utilisez le toucher (avant-bras) pour ancrer son attention
Adaptez votre communication verbale et non verbale pour que votre proche vous comprenne mieux

Selon une étude d’Albert Mehrabian, pour toute personne, la communication passe à 93% par le non verbal (l’intonation de la voix, le débit de parole, les mimiques, les gestes) et 7% par le verbal (ce que nous allons dire). Pour les personnes ayant des difficultés à mémoriser, à comprendre, à être concentré, la communication non verbale va être d’autant plus importante.

Pour développer la communication non verbale :

  • Utilisez un ton de voix doux, calme, rassurant,
  • Parlez lentement,
  • Utilisez des mimiques (sourire quand vous donnez une information positive,…),
  • Faites des gestes, mimez les gestes ou montrez l’objet dont vous parlez (ex : une brosse à dents),
  • Essayez de parler moins et de montrer plus

En ce qui concerne la communication verbale :

  • Faites des phrases courtes, donnez une information à la fois,
  • Evitez de lui parler comme à un enfant. Il reste un adulte, avec son histoire, sa personnalité,
  • Essayez de respecter ses souhaits, laissez lui la possibilité de faire des choix
  • Evitez de lui poser des questions auxquelles il ne pourra pas répondre. Il oublie les choses récentes, donc évitez de lui poser des questions sur des évènements récents (« qu’as-tu mangé ce midi, est ce que tu as vu telle personne cet après-midi ? »). Cela peut être important pour vous de stimuler sa mémoire. Pour autant, ce n’est pas possible pour lui de vous répondre, donc cela risque le mettre en difficulté et l’agacer.
Être à son écoute

Lorsque vous voulez passer avec votre proche un moment de qualité, essayez d’être disponible pour lui, de vous concentrer sur le moment présent, sans penser à ce que vous avez fait quelques heures auparavant, ou ce que vous allez faire tout à l’heure.

  • Essayez de rester patient,
  • En cas d’incompréhension, faites-lui répéter une fois, pas davantage, car il risquerait le vivre comme un échec et se replier sur lui,
  • Essayez de chercher le sens de ce qu’il exprime, de ce qu’il fait,
  • Reconnaissez ses émotions (« je te sens de bonne humeur, inquiet,… »). Vous pouvez également exprimer les vôtres,
  • Ne jugez pas ce qu’il dit, même si vous ne partagez pas la même opinion, qu’il fait un retour dans le passé ou se fait de fausses idées,
  • Laissez lui du temps pour répondre à votre question (cela peut prendre 30 secondes).
Valorisez l’échange, remerciez votre proche

Vous pouvez lui dire par exemple : « merci, tu m’aides beaucoup ».

Le fait de valoriser votre proche, va lui permettre de ressentir des émotions positives, et de renforcer l’estime qu’il a de lui-même.

C’est dans le plaisir des échanges avec vous que votre proche gardera confiance ou retrouvera la confiance dans ses capacités, dans ce qu’il peut faire.

En conclusion, communiquer avec un proche atteint d’une maladie d’Alzheimer peut sembler difficile, mais en utilisant des techniques adaptées, il est possible de faciliter les échanges et de maintenir une relation de qualité avec la personne malade. Nous avons vu dans cet article 6 clés pour communiquer efficacement avec un proche atteint de la maladie d’Alzheimer : être dans un lieu calme, s’assurer que votre proche vous voit et vous entend bien, éviter de le surprendre, adapter la communication verbale et non verbale, être à son écoute et valoriser les échanges. En appliquant ces clés, vous aurez des pistes pour maintenir une communication avec votre proche et continuer à lui proposer un accompagnement de qualité.

Références :

  • A.Mehrabian and M.Wiener (1967), « Decoding of inconsistent communications », Journal of Personality and Social Psychology.
  • A.Mehrabian and S.R.Ferris (1967), « Inference of Attitudes from Nonverbal Communication in Two Channels », Journal of Consulting Psychology

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

GUIDE DE REMISE EN FORME 2022 - SPÉCIAL FEMMES

Accédez-y gratuitement!

Découvrez 12 astuces originales pour vous aider à garder la ligne pendant les Fêtes en continuant de passer du bon temps à table et en famille!

Voici les compétences que vous allez apprendre en téléchargeant ce guide :